En Drôme dans la Biovallée

 

Vendredi 25 janvier à dimanche 3 février 2019 

 

Salle Polyvalente de Die-26

 

 Vendredi 8 et samedi 9 février à Eurre-26

 

 

 

 

 

Les 17es  Rencontres de Die

« S’engager ensemble… pour une terre de vie, de paix, de liens »

 

 

 

Édito  

 

Écologie au Quotidien œuvre, depuis maintenant plus de dix-sept ans, à développer des compétences sociales et citoyennes dans la reconnaissance des droits et des responsabilités de chacun-e et à préserver les éco-systèmes. Cette année, les 17es Rencontres de Die, « S’engager ensemble… pour une terre de vie, de paix, de liens » visent à créer des liens de confiance entre des personnes d'horizons différents, dans le respect de chacun-e et l’ouverture à l’autre.  Écologie au Quotidien contribue à ouvrir le débat sur les valeurs communes, à promouvoir une culture de l’échange et du dialogue, afin de  garantir la pluralité des idées et souder la communauté. Notre société a besoin plus que jamais de l’émergence d’un nouveau « Nous », un « Nous » qui réunisse les femmes et les hommes,  les citoyennes et les citoyens engagés en faveur du respect des droits, de l’égalité et de la liberté, face aux discriminations de toutes sortes. Ensemble, engageons-nous. 

 

« Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêvez de faire, faites-la. L’audace a du génie, de la puissance et de la magie. Commencez dès maintenant. » Goethe

 

 

 

Buvette et restauration biologique et locale sur place

 

 

 

O Salle Polyvalente - Boulevard du Ballon - Die

 

Salle Communautaire - Espace Social- Place de l’Évêché- Die

 

Espace les Oiseaux de Passage/Hall du Théâtre Municipal de Die - Place des Aires- Die

 

 Salle Saint Vincent – 9 rue Saint-Vincent – Die

 

 

 

Début des Rencontres de Die

Salle polyvalente de Die - Boulevard du Ballon

 

 

 

Vendredi 25 janvier        Porteurs de sens

 

 

O 10h Atelier d’échanges  « Présentez vos projets »

Partagez vos rêves, vos envies, vos projets, vos actions. Échanger, coopérez ! Trouvez des partenaires, participez à leurs réalisations…

Animation : Claude Veyret, Médiascitoyensdiois. Estelle Collette, communauté d'Avioth, le Centre de partage (Bruxelles)

 

O 14h-16h Film-débat « Pollen » de Louie Schwartzberg (77mn)

Les fleurs, symboles de l'amour à l'état pur, sont l'avenir de la terre. Mais sans leur histoire d'amour avec les "pollinisateurs", rien ne serait possible

 

 

14h Atelier pratique Danse libre

Une expérience sensorielle du mouvement, de la pesanteur, de la respiration et de l'élan

Marie-do Guillemaud, «Chemin dansant»

 

Die- Meyro’s Pub, 26 rue des Jardins

14h Atelier d’échanges : La marche et les cheminements à Die.

Le point sur une année d'expériences d'un collectif citoyen

Jean-Luc Baïetto, membre du collectif "Die nous le chemin"

 

O 17h Responsabilité citoyenne pour la société de demain

Fin du monde”, “Apocalypse”, depuis que l’humanité se raconte sa propre histoire, elle symbolise la crainte de sa propre fin. De la nécessité d'une écologie sociale, populaire comme alternative à l'essor planétaire des régimes autoritaires

Elise Lowy, revue EcoRev’ ; Vincent Mignerot, écrivain et chercheur indépendant en sciences humaines

 

17h Conférence gesticulée : « C'est décidé, je m'épouse »

Sortir de l'égocentrisme et des dépendances affectives pour aller vers un amour de soi sain qui permet des relations saines : une écologie intérieure"

Nathalie Lefèvre, auteure

 

17h Le tourisme a tué l’esprit du voyage

Des habitants de villes de différents pays se sont regroupés en associations pour dénoncer un tourisme de masse qu’ils jugent destructeur.

Rodolphe Christin, sociologue

 

 

O 20h30 dimension humaine de la transition écologique

Trois « audaces mondiales » : déclarer illégale la pauvreté, désarmer la guerre, mettre fin à la finance actuelle. L’humanité n’a pas besoin de porteurs d’intérêts mais de nouveaux porteurs de sens

Audrey Pulvar, directrice de la fondation Nature et Homme (Ex-Nicolas Hulot) ; Riccardo Petrella, économiste, Université du Bien Commun (Italie, faculté de l'eau et Belgique, faculté de l'Altérité)

 

O 22h30 Danse d’expression primitive

Danse dynamique qui associe le mouvement, le rythme et la voix, accompagnée par la pulsation du tambour et la voix des participant-es.

Constance Hirsch et Stéphane Colas, percussionniste

 

Samedi 26 janvier     Humanité solidaire

 

O 10h Atelier pratique « J’ose, je m’aime »

Dire qu’on s’aime, ça ne se fait pas. Faire les premiers pas vers l'accueil de soi et l'amour de toutes ses facettes

Aurélie Vuinée, accompagnatrice de passage de vie ; Amandine Marko, animatrice "Cérémonie Cacao" ; Axelle Bertin, facilitatrice en mieux-être.

 

 

10h Film-Débat « Demain, tous crétins ? » de Sylvie Gilmanet Thierry de Lestrade (56mn)

Baisse du QI, hyperactivité croissante, troubles de l’apprentissage…  Des chercheurs mettent en cause les perturbateurs endocriniens. Comment protéger les générations futures ?

 

Die Marché

11h Inauguration festive et populaire sur le marché de Die. Repas sur le marché

Soupe et verre de l’amitié offerts par Écologie au Quotidien

Chorale d’Écologie au Quotidien

 

 

O 14h  Film-débat « Le Roundup face à ses juges»

Depuis plusieurs années, l’inquiétude ne cesse de croître quant aux dangers du pesticide le plus utilisé au monde : le glyphosate déclaré « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer.

Marie-Monique Robin, réalisatrice et Michèle Rivasi, élue européenne.

 

14h  Atelier d’échanges Contrat Mondial de l’Humanité

Pour que l’humanité construise un nouveau devenir fondé sur la sécurité d’existence collective, la liberté et la citoyenneté universelles, la justice, l’égalité de tous les êtres humains et la démocratie effective

Riccardo Petrella, économiste, Université du Bien Commun (Italie, faculté de l'eau et Belgique, faculté de l'Altérité)

 

14h Pourquoi et comment réécouter la nature 

Un langage universel oublié de l’homme. La nature fait sa musique : Invitation à découvrir l'art et l'écoute des sons de la nature du Diois et d'ailleurs

Fernand Deroussen, compositeur audio-naturaliste, Nashvert, Naturaphonia

 

 

Die- Café Théâtre Andarta, 57 rue Émile Laurens

14h Spectacle Les fables du Pistil

 "Y'en a un peu plus, j'vous l'mets quand même ?" sur l'eau, l'alimentation et la solidarité

15h Atelier d’écriture de fables

Réveillez le petit La Fontaine qui sommeille en vous 

Pistil, Conteur et fabuliste

 

Die- Communauté des Communes du Diois, 42 rue Camille Buffardel

14h Réseau "Villes et Bien-être" (VIBE).

Ce réseau, centré sur le bien-être et le bien-vivre de tous est mené par les acteurs des villages, villes et territoires.

Alain Vogel-Singer, maire de Pézenas, trésorier de la Fondation SEVE ; Sandra Meunier, art-thérapeute et ambassadrice de VIBE

 

O 16h-17h Chants du monde : À la croisée des voix du monde

30 choristes et musiciens de la Biovallée emmenés par Myriam Sidi proposent un répertoire (gospels, chants afro-brésiliens, cubains, basques, suédois, aborigènes, amérindiens).

Chorale Yemaya

 

16h-18h Sexe et violences faites au corps des femmes et des filles

Une anthropologue, une animatrice de prévention et une gynécologue obstétricienne croisent leurs expériences de prévention, de soins et d'accompagnement

Albertine Pabingui, anthropologue ; Valérie Bourdin, ALS, Association de Lutte contre le Sida et pour la santé sexuelle ; Perrine Millet, association un maillon manquant. Animation Françoise Mar.

 

16h Film "Premières loges" de Vincent Chabloz (52 mn)

Dans une forêt oubliée des Alpes, le printemps arrive. Jusqu’aux creux des loges, dans chaque arbre, la montagne regorge de vie

Sylvain Roche, éducateur grimpe d’arbre, éducateur à l’environnement

 

O 17h « S’engager dans la Biovallée  » (En hommage à Didier Jouve)

Depuis dix ans, des femmes et des hommes construisent ensemble une Biovallée autour d’une vision d’éthique sociale, de participation de tous, de préservation de notre pays et de qualité du bien-vivre et bien devenir. D’autres suivent en Europe

Association Biovallée : Lyliane Orand, Karine Melzer, Philippe Huygues, Augustin Guendouz et des acteurs de la Biovallée

 

 

O 18h30 Inauguration des 17es Rencontres de Die

Interventions d’élus municipaux, départementaux, régionaux, nationaux et européens.

 Buffet offert et chorale d’Écologie au Quotidien

 

20h30 Etranges Etrangers

Contes et chants de solidarité pour nos frères migrants

« Chants mêlés » animé par M.Benin

Morice Benin : Avant-première de sa fresque chantée : « Casa vostra » à partir du livre : « Frères migrants » de Patrick Chamoiseau , suivi d’un bouquet chansons.

Contes métissés avec Philémon

Thierry Grenier : Chansons choisies de Michel Bülher, François Béranger

 

O 21h Bal Folk*  avec les « Faucon’Folk »

Musiques traditionnelles et contemporaines : de France et d’ailleurs…Avec ces drôles d’oiseaux mi-grateurs, mi-chanteurs, faut qu’on rie, faut qu’on danse !

Les « Faucon’Folk »

 

 

Dimanche 27 Janvier     Tisserands de paix

 

Die- Terres d’Enfance, école Montessori, 665 route d’Ausson

10h Présentation des Ateliers Philo et de la pratique de l'attention
Découvrir, mais surtout pratiquer un Atelier Philo avec les animateurs SEVE du pays Diois.

Jeanne Holliger SEVE / Savoir-Être et Vivre-Ensemble

 

 

O Die- Salle Polyvalente - Bd du Ballon

10h Film-Débat : « Les guerrières de la Paix » de Hanna Assouline et Jessica Bertaux (55mn)

2014, des femmes israéliennes et palestiniennes créent un mouvement informel : Women Wage Peace. Leur but : réunir leurs dirigeants autour d’une table de négociation. Elles sont aujourd’hui des dizaines de milliers. Auront-elles le dernier mot ?

 

10h Atelier pratique Funny Yoga

Activité ludique, créative, interactive et joyeuse pour se relier à soi, aux autres autrement

Roseline Pornin, animatrice de Funny Yoga

 

Die- Terres d’Enfance, école Montessori 665 route d’Ausson

14h Présentation de la pédagogie et d'une classe Montessori
Découvrir les activités et rencontrer les acteurs au quotidien de cette méthode pédagogique

RéMonDT-Réseau Montessori Drôme et Trièves

 

 

O Die- Salle Polyvalente - Bd du Ballon

14h Conférence-spectacle "Vieillissons heureux ensemble !"

Et si on s'attachait plus à ce qu'on est plutôt qu'à ce qu'on perd ? La question centrale devient : que faisons-nous de notre vie en vieillissant? Ne répondons pas à la question combien de temps à vivre mais comment vivre le temps ? Où est la joie ? Préparez-vous à vivre une expérience ludique et profonde.

Sandra Meunier, art-thérapeute

 

14h Conférence « Sentir et se nourrir »

Apprenez à ouvrir vos 5 sens pour vous nourrir pleinement et réveiller votre énergie vitale : soyez  votre propre source d’énergie !

Laurence Fischer, coach en alimentation saine à Bruxelles ; Céline Toucanne, créatrice d’un site web (jeclicnaturel.com)

 

14h Consultation citoyenne sur l’Europe

Que ressort-il des consultations citoyennes sur l’avenir de l’Europe tenues en France d’avril à octobre 2018 ? Quel est le bilan de cette opération du point de vue écologique et démocratique ?

Nicolas Bériot, ingénieur, facilitateur  des consultations citoyennes sur l’Europe ; Anna Gasquet, Europe Direct - Maison de l'Europe 26/07

 

Die- Café Théâtre Andarta, 57 rue Emile Laurens

14h Spectacle poétique « La société du don »

Trouver son don dans une société où chaque individu est une ressource.

Richard Delias, philopoète

 

O 16h Polyphonies, solos, duos Renaissance et Baroque

Chants, musique française et anglaise

Ensemble vocal « Allons voir si la rose… » de Miscon

Georges Henri Ducreux, direction musicale

 

O 17h  Les tisserands de Paix

« Je suis, tu es, vous êtes, nous sommes Tisserands », c'est-à-dire de ceux qui œuvrent aujourd'hui à réparer telle ou telle pièce du grand tissu déchiré du monde humain : fractures sociales, conflits religieux, guerres économiques, divorce entre l'homme et la nature…

Abdennour Bidar, philosophe, essayiste

 

17h Conférence gesticulée : « La place n’était pas vide »

Analyse  critique sur les pratiques médicales envers les femmes  et  initiatives citoyennes autogérées dans le domaine de la santé

Catherine Markstein, médecin, coordinatrice ASBL Femmes et Santé

 

17h Film « Aux origines de la pomme » de Catherine Peix (53 mn)
 Au Kazakhstan, poussent de splendides forêts de pommiers sauvages, les Malus Sieversii, à l’origine de nos variétés actuelles.

L'origine des fruits cultivés : le rapport que nous entretenons avec les arbres qui nous les donnent. Exploitation ou collaboration, gratitude ?

Alain-Niels Pontoppidan, arboriste et formateur

 

O 20h30 Se reconnecter au vivant.

Donner des droits à la Nature : une première étape ?
Les escargots ont-ils un droit ? Face à l'effondrement du monde, reconnaître et redonner ses droits à la nature pourrait permettre de sauver le monde et d'ouvrir une nouvelle période dans l'histoire de la Terre : celle d'une harmonie et d'une solidarité avec le vivant qui permette de révolutionner tous nos modes de vie.

Pablo Servigne, ingénieur agronome, docteur en sciences, auteur de «  Une autre fin du monde est possible » et Marie Toussaint, juriste en droit international de l'environnement, Présidente de Notre affaire à tous

 

 

Lundi 28 janvier                           Se relier

 

 

O 10h Atelier Pratique Compostage et paillage 

Comment participer localement à la prévention des biodéchets, grâce au compostage domestique et partagé et en valorisant chez soi ses déchets verts.

Julien Soulié et Blandine de Montmorillon, association "Compost & Territoire"

 

Die- L’Armellier 19, Rue de l’Armellerie

10h Atelier découverte tournage du bois

Présentation des techniques de fabrication d’objets en bois noble (du 28/01 au 01/02 tous les matins)

Jean-Paul, tourneur et Laurence Empi, décoratrice

 

10h Atelier Pratique  Vos intestins, votre premier cerveau.

Fortifiez naturellement votre immunité et votre fonction digestive avec des bouillons maison pour apporter de la vitalité au quotidien à votre corps

Laurence Fischer, coach nutrition holistique

 

O 14h Trajectoires migratoires à travers les Alpes, de 1945 à nos jours      A partir d’archives écrites, de témoignages oraux et de documents audiovisuels,  mieux comprendre le contexte  du passage de la frontière franco-italienne par différentes populations en migration.  Hier et aujourd’hui.              Philippe Hanus, historien, Centre du patrimoine arménien. Claire Levy-Vroelant, Professeure de sociologie, Université de Paris 8-Saint-Denis. Témoignants.

 

 

Die- Meyro’s Pub, 26 rue des Jardins

14h  Comprendre l'arbre
Arbre qui es tu ? Si différent, et si proche ? Quel effet cela fait-il, de vivre en arbre ?  Quelle relation pouvons nous avoir avec cette magnifique expression du vivant ?

Alain Niels Pontoppidan, arboriste et formateur

 

14h30 Atelier Démocratie Intérieure

Explorer des situations sensorielles pour éclairer, expérimenter notre fonctionnement intérieur et extérieur.

Alain Aubry, formateur aux outils d’intelligence collective

 

O 16h Film-débat « Regarde ailleurs » avec le réalisateur Arthur Levivier (85mn)

L’Europe, États de droit et terres d’accueil ? Regarde ailleurs dénonce ce qu’il se passe dans de nombreuses villes européennes en prenant l’exemple de Calais

 

17h Atelier citoyen « S'engager ensemble … pour l'eau et les milieux aquatiques »

Invitation à présenter une action à laquelle vous participez, ou une proposition, un projet qui vous tient à cœur. Nous choisirons une ou plusieurs propositions d'actions que nous approfondirons ensemble.

Sophie Deronzier, pédagogue ; Kariang M.Stablo, chercheure en ingénierie territoriale

 

Die- Meyro’s Pub, 26 rue des Jardins

17h Film- débat  « Le bal des queues de pie » de Daniel Auclair

La pie aime l'homme... mais l'homme n'aime pas la pie. Ce film fait voler en éclats quelques préjugés tenaces sur cet oiseau malin mais pas voleur pour deux sous !

Hélène Bernard et Gilbert David de la LPO Drome

 

O 17h 15 Les chemins de l’exil : circulations et altérités En introduction : Morice Benin … Fresque chantée : « Casa vostra » à partir d’extraits du livre :        « Frères migrants » de Patrick Chamoiseau.

La persécution, la guerre, l’occupation militaire, la faim, la pauvreté sont autant d’éléments qui privent des femmes et des hommes d’alternative sur leur lieu de vie, et les contraint à franchir des frontières..

Claire Levy-Vroelant, Professeure de sociologie, Université de Paris 8-St-Denis, François Heran (sous réserve) Collège de France et président de l'Institut Convergences Migrations. Claire Reverchon et des auteurs de Creaphisédition. Elisabeth Chabuel, auteur de « Veilleur »

 

18h Atelier créatif « six à huit » sur le thème du centre-ville

Les habitants et les acteurs économiques diois sont invités à dire tout ce qui peut rendre le centre-ville plus vivant

Animation : Karine Melzer

 

O 20h30 Exils choisis ? Migrations contraintes? Émigrations empêchées ? Immigrations piégées? (intro Morice Benin)    Qui peut-on accueillir et qui peut-on légitimement repousser ? Cette polémique a fait rage durant la « crise des migrants » à travers toute l’Europe. Plusieurs logiques s’opposent en la matière : le devoir d’accueillir et le risque d'accueillir de façon trop ouverte pour les populations en place.                     Claire Levy-Vroelant. Myriam Laidouni-Denis, Philippe Hannus. Claire Rodier du Gitsi (Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés).Témoignages de réfugiés. Réseau Diois d’Accueil des Réfugiés. Val de Drôme Accueil des  Réfugiés. Voies Libres Drôme.

 

 

Mardi 29 janvier     Sagesse de la nature

 

Die- Centre du Martouret, Route d’Ausson

9h-16h Atelier « Le travail qui relie » Comment traverser les tempêtes sans s'effondrer intérieurement ?

Comment aborder la situation du monde actuel en gardant espoir ? Il s’agit d’aborder à cœur ouvert la question de l’effondrement de notre civilisation qui menace nos conditions d’existence sur la planète

Charlotte Ogier, animatrice et Pablo Servigne, chercheur et auteur (atelier sur réservation)

 

O 10h Bis-Usus-Matériauthèque de Die

Un lieu où acheter et récupérer à prix libre des matériaux.

Coline Pesle, Alexandre Guilhaire, Fanny Mazure, Alexandre Ponnet

 

10h Atelier Communication éthique & pacifique

Un atelier pour nous relier en douceur, De la pacification intérieure à l'apaisement dans les familles

Lyne Ecora, médiation pour la Paix

 

O 14h Décryptage de l'information & journalisme de solutions

L’influence des médias et les outils pour décrypter les informations avant de vous présenter le journalisme de solutions et son rôle à jouer dans un monde en crise.

Laurianne Ploix, fondatrice du journal de solutions participatif et local Tout Va Bien et Claude Veyret, rédacteur à mediascitoyensdiois.info

 

Die- Communauté des Communes du Diois, 42 rue Camille Buffardel

14h Atelier d’échanges « Où atterrir ? »

Vers l’explosion de plus en plus vertigineuse des inégalités et l’entreprise systématique pour nier l’existence de la mutation climatique : il va falloir atterrir quelque part. (cf. livre de Bruno Latour)

Alain Dangoisse, Maison du Développement Durable, Louvain-la-Neuve

 

Die- Salle Saint Vincent, 9, rue St Vincent 

16h Film-débat « Quelques heures de printemps » de Stéphane Brizé (108mn)

Un fils sort de prison, sa mère, malade, choisit le suicide assisté : désarroi ou choix d’amour ?

Fin de vie, les soins palliatifs, l'euthanasie, le suicide assisté : de quoi parlons-nous ?

Dr Joseph Ceruetto, chef de service Unité de Soins Palliatifs hôpital de Crest ; Eric Gonzalez, président ACTES Val de Drôme ; ADMD, Association pour le droit de mourir dans la dignité

 

O 17h Le Transhumanisme : La déconstruction de l’homme

À travers une multiplication des objets connectés, et une « domestication de l’individu » par la technologie, l’exemple le plus parlant étant celui du smartphone, « qui devient une prothèse de l’homme ». Le transhumanisme, une démarche qui vise à améliorer l'être humain par la technologie, quitte à en transgresser toutes les limites comme la mort.

Eric Lemaître, socio-économiste, Enseignant à l’ESI-Reims, auteur « La déconstruction de l’homme »

 

17h  Contes de sagesse des arbres
Par la vertu des récits mythologiques, et celle des contes traditionnels, à la rencontre de ce que les arbres ont à nous apprendre sur notre monde humain, sur notre génie et aussi sur nos égarements.

Alain Niels Pontoppidan, arboriste et formateur

 

O 20h30 Film- débat « Les gardiens de la terre » de Rolf Winters et Renata Heinen (90mn)

Du Lac Supérieur du Michigan à l’Amazonie, du fin fond de l’Australie au désert du Kalahari en Afrique, des Andes aux jungles de l’Inde, rencontre des communautés jamais approchées : un autre regard et un espoir pour l’avenir. Voyage initiatique, ce récit est un cadeau de la terre.

Frédérika Van Ingen, auteure de “Sagesses d'ailleurs pour vivre aujourd'hui” ; Kim Pasche, anthropologue

 

Mercredi 30 Janvier       Pour le climat

 

Die- Centre du Martouret, Route d’Ausson

9h-14h Atelier Femmes et hommes debout, reliés dans la joie : oser notre humanité ensemble

Oser des relations hommes/femmes authentiques qui honorent le vivant. Des rituels simples, pour sortir de nos schémas encombrants. (Cet atelier commencera au bord de la Drôme, habillez-vous et chaussez-vous en conséquence !), Repas partagé. Atelier sur réservation.

Aline Wauters, initiatrice de cercles de femmes

 

9h  Atelier pratique Formation à l’Action Non-Violente

Pour passer à l'action et comprendre la désobéissance civile. Les militants climat peuvent se réjouir : leur travail vient de voir éclore certains de ses fruits.

Elisabeth Martinez, Alternatiba Grenoble et Action Non Violente COP21

 

O10h Film « la révolution silencieuse » de Lila Ribi (92 mn)

Cédric, paysan du Jura, est fidèle à ses convictions. Il vend ses vaches, se lance dans la culture bio de blés anciens. Il devient producteur d’une nourriture saine préservant la biodiversité semencière

Jean Marie Verdet, agriculteur à Saint Roman en Diois

 

O 14h - 16h30  Mercredi Écologie pour les jeunes (Tout public à partir de 5 ans, gratuit)

Contes « Hum, miam, des délices ! … à écouter » - Virginie Cointepas

Ateliers ouverts à tous les enfants :

Atelier-Philo « De quoi avons-nous besoin pour être heureux ?» Carolina Vasconcelos, animatrice

Que mange-t-on dans le monde ? Peut-on être heureux avec moins de choses ? Béatrice Vénard

Vivre avec les Chevreuils, Geoffroy Delorme

Fabriquer des Nichoirs et Mangeoires pour le bonheur d'observer les oiseaux  Gilbert et Hélène, LPO Drôme

Faire son pain bio, Hervé Cassar du « Café Des Lys » (de 10 à 13 ans).

Fabriquer des petits sablés bio… que du bonheur ! Estelle Pedoux, l’assiette vagabonde

Le voyage des graines, François Tranier, grainothèque-Chabrillan (enfants à partir de 6 ans et adultes)

16h Goûter bio offert aux enfants

 

Die- Meyro’s Pub, 26 rue des Jardins

14h De la marche… comme chemin vers le dépouillement

Quand l’homme est en marche, au long cours et avec pour seul viatique ce qu’il peut porter, il apprend le dépouillement

Philippe Lemonnier, Écrivain, Photographe Voyageur

14h Controverses  Eoliennes
Bien que largement plébiscité par l’opinion publique, l’éolien déclenche deux
types de polémiques à propos des aspects technico-économiques d’une part,
et des questions d’environnement de l’autre
RES-Group-Eole Technologie et Collectif de Sauvegarde du Col de la Bataille

Chez Christine, 3, Place de la République, 26150 Die

14h à 15h30 Atelier Réflexologie de la main et auto-massage

Nos mains, une chance pour prendre soin de sa santé, se faire du bien, soulager des douleurs

Anne Tonkovic

 

Die-Café le Voltaire- 81, Rue Camille Buffardel

15h  Présentation du livre « Sangliers » d’Aurélien Delsaux

Les Feuges, hameau d'un village français entre le Rhône et les Alpes où personne n'écoute plus les vieilles histoires des vieux. Où, entre la violence des hommes et la beauté qui les entoure, des enfants grandissent. Sangliers est le roman d'une France rurale oubliée

Aurélien Delsaux, écrivain

 

O 17h Film-Débat « 2 degrés avant la fin du monde » de Henri Poulain (90mn)

Deux degrés Celsius, c’est l’objectif en deçà duquel il faut maintenir le réchauffement de la planète pour éviter le pire. Le film montre que la question climatique ne se limite pas à un débat théorique, scientifique, mais qu’elle recouvre tous les aspects de notre civilisation, qu’ils soient matériels ou philosophiques.

Stéphen Kerckhove, Agir pour l'Environnement ; Eva Sas, Députée de l’Essonne (sous réserve)

 

17h Ces "petites" lignes de train qui déplacent des vallées entières !
Solutions mises à l’œuvre ici et ailleurs, aujourd'hui et demain. Sur les territoires ruraux, les lignes de train représentent souvent la colonne vertébrale des déplacements du quotidien. Quelles solutions et innovations avec la piste du train à hydrogène ? Quels projets pour la mobilité avec les exemples de l'appel à coopération de l'Etoîle de Veynes et du projet de territoire

Morgane Régnier (DROMOLIB), Stéphane Pignal (usager quotidien) avec (sous réserve) la participation de représentants de la Sncf, de la Communauté de Communes du Diois, de collectifs d'usagers. L’Association Rail Dauphiné Savoie Léman (ARDSL), Acoprev et Biovallée

 

O Salle Polyvalente - Bd du Ballon- Die

20h30 Conférence Débat  Climat : Un réchauffement plus fort que prévu

 Extraits du film Hubert Reeves, la terre vue du cœur. Une étude dans la revue Nature souligne la nécessité de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre pour ne pas dépasser les 2°C de réchauffement, fatidiques à notre civilisation

Stephen Kerckhove, Agir pour l'Environnement ; Eva Sas, Députée de l’Essonne (Sous réserve)

 

 

Jeudi   31 janvier         Intelligence collective

 

Die Cité scolaire du Diois, place St-Pierre

Carbone Collège

Permettre aux élèves de faire leur « bilan carbone avec leur famille ». Journée réservée aux élèves de quatrième

Le Laboratoire de la Transition et Avenir Climatique

 

O 9h et 14h Atelier pratique Shinrin-yoku & sylvothérapie ou les vertus des bains de forêt.

Rendez vous à 9h dans le hall d’entrée de la salle polyvalente (avec vêtements chauds et chaussures adaptées). Dans une forêt proche, initiation Shirin-yoku. Sortie annulée en cas de mauvais temps.

(Atelier sur réservation)

Jacques Girerd, Guide en forêt thérapie, certifié ANFT ; Sylvain Roche, Centre de formation sur les Arbres (CEPALE)

 

O Die- Salle Polyvalente - Bd du Ballon

10h Film-débat « Retour à la Vie » de Llaria Borrelli et Guido Freddi (89 mn)

Mia, photographe, décide de partir au Cambodge. Ce qu'elle va découvrir sur place va changer à jamais sa conception de la vie. Un voyage vers la rédemption, l'espoir et la liberté

 

Meyro’s Pub, 26 Rue Jardins Die

10h Atelier pratique « Autour des alternatives aux GAFA »

Au-delà des Géants du Web : Comment faire sans GOOGLE ? FAQ - foire aux questions (moteur de recherche-mail-gps, etc...)

Luc Briatte, CoWordinateur, LATELIER

 

Die- CHOCOLALA 18 rue de l’Armellerie

10h Atelier découverte « CHOCOLALA »

Présentation et dégustation de la production de chocolat

Caroline Villond, productrice Chocolala

 

10h30  Atelier pratique S’initier aux mouvements Rosen

Echauffement, étirement, relaxation par des mouvements simples, sans efforts, libérateur de tensions (Atelier sur réservation)

Laure Brunat

 

Die- Café Théâtre Andarta 57 rue Emile Laurens

11h30 Shinrin-yoku & sylvothérapie ou les vertus des bains de forêt   

Les effets identifiés, d'un point de vue scientifique, sur la santé et le bien-être des bains de forêt. Sensibilisation à la préservation et la valorisation des forêts comme milieu naturel.                           

Jacques Girerd Guide et Sylvain Roche

 

O 14h Atelier Pratique La gouvernance partagée

Pour décider ensemble de façon fluide et efficace. Initiation aux éléments-clefs de la gouvernance partagée : Mieux comprendre les enjeux d’une réalisation collective pour en favoriser la cohérence et le déploiement

Véronique Guérin, psychosociologue, spécialisée en dynamique des groupes et intelligence collective

 

14h La médiation, quand le dialogue devient difficile

 

Découverte de ce qu'est la Médiation et mises en situation co-animées par des médiateurs locaux
Marion Charrier, médiatrice

 

Salle Saint Vincent, 9, rue St Vincent–Die

14h Film-débat « Propaganda », de Jimmy Leipold (54 mn)

Comment influencer les foules ? Edward Bernays (1891-1995) est l’un des inventeurs du marketing. Un passionnant décryptage des méthodes de la « fabrique du consentement »

 

16h Danse Sensitive®

Une approche créative du mouvement dansé qui nous invite à exprimer en confiance et en bienveillance notre voyage intérieur

Léone Leconte, les aventuriers de l’imaginaire

 

O 16-17h Débat citoyen : "Manger mieux, est-ce agir en citoyen responsable ?"

Organisé avec les élèves de 2nde. Un chercheur, une association et un élu local répondent aux questions sur l’engagement de chacune et chacun !

Les élèves de 2nde et enseignants de la Cité Scolaire du Diois, Laurence Arnaud et Béatrice Vénard

 

O 17h Film-débat « Sécurité nucléaire, le grand mensonge », de Éric Guéret et Laure Noualhat (104 mn)

Classée secret défense, la sécurité nucléaire reste aujourd’hui la zone opaque d’une industrie exposée au risque terroriste. Captivante autant qu’alarmante, cette enquête internationale révèle d'énormes failles en la matière. Qui est responsable ? Comment réagir ?

Christine Malfay-Regnier, Sortir du Nucléaire 26/07

 

17h Film-débat  "La Terre vue du cœur" de Lolande Cadrin-Rossignol (1h 31min)

Le plaidoyer d'Hubert Reeves pour la planète.  Des scientifiques et artistes, nous interpellent : la biodiversité est aujourd’hui menacée.  Si certains humains sont à l’origine de la crise, d’autres, de plus en plus nombreux, s’y attaquent à bras le corps et créent des solutions

 

18h Atelier créatif « Six à huit »

Les Diois sont invités à imaginer tout ce qui peut améliorer la mobilité en ville et avec la ville

Animé par Karine Melzer, administratrice de Biovallée

 

O 20h30 L'Occident et les autres, histoire d'une suprématie

La phase actuelle de la mondialisation correspond-elle à l'achèvement de l'occidentalisation du monde ? Quelles en sont les conséquences sur les équilibres mondiaux contemporains ?

Sophie Bessis, historienne, spécialiste des relations nord-sud, chercheure associée à l'IRIS. Aminata Dramane Traoré, ex-ministre de la Culture du Mali (sous réserve). Raymond-Goni Zonon, Terre de vie Tchériba (Burkina Faso). Animation Baba Sow.

 

Vendredi 1 février                 Vie sauvage

 

O 10h Film-débat « Des clics de conscience » de Alexandre Lumbroso et Jonathan Attias (78 mn)

Quid des pétitions sur internet ? Deux amis en lancent une sur la libération des semences, finissent par proposer un amendement sur la loi de la biodiversité. Ils explorent les arcanes de notre démocratie…Pour un droit d’amendement citoyen !

 

Meyro’s Pub, 26 Rue Jardins Die

10h Atelier d’échanges  Ma vie sauvage…avec les chevreuils

Pleurer sur l’épaule d’un ami, c’est fréquent mais quand cet ami est un chevreuil, on entre dans le domaine du merveilleux. Dix ans de vie sauvage avec des chevreuils

Geoffroy Delorme, aventurier et photographe

 

Menglon- Solaia 95 chemin de Vailleu

* 10h-14h Atelier Pratique Cuisine Vivante, végétale et créative

Venez découvrir, préparer et déguster une cuisine saine, créative, simple et gastronomique. (Atelier sur réservation : 12€ repas compris)

Line Lagorce - Chef cuisine chez Gaihamsa

 

O Salle Polyvalente - Bd du Ballon- Die

14h Retrouver l’équilibre par le dialogue avec la nature.

Se reconnecter à nos racines sauvages pour retrouver notre place dans la grande communauté du vivant. Les peuples racines nous apprennent quelque chose que notre modernité ne sait pas trouver

Kim Pasche, archéologue expérimental, trappeur, auteur

 

14h Jouer pour se relier

Jouer pour le plaisir de se relier à soi et à l'autre, en douceur et profondeur. Des jeux sans matériel à emmener partout avec soi et partager tout au long de son chemin de vie

Axelle Lesage, facilitatrice en mieux-être individuel et collectif et Maryline Wolf-Roy, animatrice jeu

 

Meyro’s Pub, 26 Rue Jardins Die

14h Film-débat "Les Coriaces sans les Voraces" de Claude Hirsch (83 mn)

La suite de l'aventure des ex-Fralib près de Marseille : la lutte des coopérateurs de scop-ti pour pérenniser leurs productions et lutter contre la fermeture de leur usine par Unilever

Claude Hirsch, réalisateur et Bénédicte de Rugy et un(e) scoptiste

 

Die- Café Théâtre Andarta 57 rue Emile Laurens

14h Atelier pour présenter des livres

Des personnes s’engagent à partager un livre. Présentation du livre sur l’humusation : une action concrète après les Rencontres en s’engageant sur cette question

Marie-Noëlle Delas, facilitatrice du changement en santé environnementale

 

O Die- Salle Polyvalente - Bd du Ballon

17h  La vie sauvage

Bien des espèces ont disparu du paysage et « les décors ont été vandalisés ». Gilbert Cochet a arpenté et observé la France, ce qui y reste de nature et d’espaces sauvages. Il dresse un portrait optimiste du pays et de son potentiel naturel

Gilbert Cochet, naturaliste, scientifique, auteur de « Ré-ensauvageons la France »

 

Salle Communautaire - Espace Social- Place de l’Évêché- Die

17h La rage d’exister

« Aujourd'hui, je prends la parole avec ce livre, pourtant jamais je n'ai prononcé le moindre mot » Philippe, invalide moteur cérébral athétosique nous raconte son immense soif de vivre et son envie d’aller vers les autres

Philippe Aubert, deux masters en sociologie et Jean-Pierre Aubert

 

17h Le droit du vivant

Film-débat « LoveMEATender» de Manu Coeman (65 mn)

En 2050, nous serons 9 milliards d’individus. Pour nous nourrir en viande, il faudra 36 milliards d’animaux d’élevage.  Si nous voulons protéger le monde vivant d'une machine économique aveugle, il faut lui accorder une catégorie juridique propre, avec à la clé des droits qui lui permettront de changer son destin.

Yvan Beck, docteur en médecine vétérinaire et président de Planète-Vie ; Javier Paniagua, professeur en droit européen et en droit animalier

 

Meyro’s Pub, 26 Rue Jardins Die

17.30h Cheminer : s'accompagner vers toujours plus d'autonomie, de liberté 

Apprendre à marcher sur les sentiers, mais aussi sur ceux de la vie, de la mort, des peurs et des addictions. Se rencontrer et goûter aux joies simples.

Stéphanie Rousset et Florence Alicot

 

O 20h30 Playback théâtre : nos petits pas vers une terre de vie, de liens et de paix

Des spectateurs racontent une histoire de leur vie en lien avec l’engagement pour le Vivant, source de fierté ou de doute. Des comédiens et un musicien reflètent chaque récit en improvisant avec sensibilité et poésie. Ainsi, se tissent des liens d’humanité qui libèrent les histoires enfouies et réveillent en chacun la joie d'être vivants, ensemble

Véronique Guérin, psychosociologue et l’équipe de Théâtre-Forum d’Étincelle

 

O 22h Concert  Musique d’Afrique

Le groupe Djim’art du Sénégal nous propose une musique emplie d’énergie et des paroles pleines de sens. Comme une eau qui coule, Djim'art se fait une place dans les coeurs et les esprits.

Mamadou Diop et Djiby Diop (sous réserve de visas)

 

Samedi 2 février    Lanceurs d’alertes

 

Beaumont-en-Diois- Plaine du Lac

10h Visite d’une chaufferie au bois déchiqueté 

Desservant une habitation et des gîtes à Beaumont-en-Diois, chez Philippe Armand. Inscription obligatoire au 04 75 79 04 47 ou https://pie.dromenet.org/agenda-événements/ »

Yann Perez, conseiller énergie, ADIL Information Énergie

 

O Die- Salle Polyvalente - Bd du Ballon

10h Film–débat « Semences du futur » de Honorine Perino (81 mn)

La semence au coeur du Vivant

Un film philosophique sur les rapports de l’homme à la nature. Des témoignages opposés : ceux de chercheurs « démiurges » favorables aux OGM et ceux de paysans qui préconisent la biodiversité domestique millénaire pour un développement harmonieux.

Laurence Camilleri, Femmes Semencières

 

10h Film «  Je te vois » d’Aurélie Lecerf (51mn)

Ce film ravive notre Présence à l’instant présent, à nous-même, à la nature et à la vie avec sensibilité et profondeur ! Suivi d’un atelier de pratique de la Pleine Conscience pour vivre « ici et maintenant »

Anne Tesson, Association Résonance

 

Café des Lys  111 rue Camille Buffardel

10h Monnaie libre

Les règles de la création monétaire, à adopter pour avoir une monnaie équitable, qui passe par un dividende universel (DU) attribué à chaque individu

Mathieu Demelin

 

O 14h La pollution électromagnétique : comprendre et agir

Objets connectés, wifi, Bluetooth, compteurs communicants… La technologie sans fil est devenue incontournable dans notre quotidien. Ces ondes invisibles sont-elles pour autant anodines pour notre santé et notre environnement ?

Michèle Rivasi, députée européenne, co-fondatrice du Centre de recherche et d’information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques (CRIIREM)

 

14h  Théâtre-forum : Comment danser avec les tensions au service du Vivant ?

Nous vous jouons des situations tendues inspirées de faits réels, colorées par la colère ou le découragement et se terminant mal. Vous êtes invités à monter sur scène pour remplacer un protagoniste et changer le cours de l’histoire… Ainsi explorons ensemble notre créativité collective

Véronique Guérin et l’équipe du Théâtre Forum d’Etincelle

 

14h Film-débat « Sur les îles du ciel » de Olivier Alexandre (52 mn)

Sur les plus hauts sommets des Alpes, des botanistes étudient des fleurs d’altitude et traquent sur des versants sauvages des informations génétiques pour retracer le chemin de la vie

Gilbert David, LPO Drôme

 

O 17h Climat, biodiversité, effondrement : alerter et se préparer

Nous ne pouvons plus ignorer les catastrophes en cours. Des décennies de faillite à répondre de manière "réaliste" au défi climatique nous indiquent que seule une ambition appuyée sur de nouveaux récits et modes d'action collectifs, peut encore nous sortir de cette spirale létale

Corinne Morel-Darleux, militante écosocialiste, chroniqueuse pour Reporterre et « Là-bas si j'y suis », conseillère régionale ; Pablo Servigne, Chercheur in-terre-dépendant, auteur de « Une autre fin du monde est possible »

 

17h L’éducation émotionnelle, nouveau projet pédagogique

 Développer les compétences d’être et les compétences relationnelles des jeunes afin de leur permettre de libérer leur potentiel autant que de s’intégrer harmonieusement dans la collectivité. Pourquoi ? Comment ?

Michel Claeys, président de l’Association pour l’éducation émotionnelle,  auteur de « L’éducation émotionnelle de la maternelle au lycée »

 

Salle Saint Vincent, 9, rue St Vincent–Die

17h Le WWOOFing, alternative éco-touristique solidaire

Maraîchage, viticulture, boulange, construction en paille, apiculture… le WWOOFing donne du sens au temps libre investi pour découvrir l’agriculture biologique en rencontrant les paysans qui la pratiquent.

Jean-Jacques Fasquel, maître-composteur, apiculteur et  permaculteur, auteur de  « Vacances WWOOFing : partager le quotidien des fermes bio »

 

O Salle Polyvalente - Bd du Ballon- Die

21h Bal Folk avec Coriandre musique trad’actuelle occitane

Adepte du Balèti Oc & folk, Coriandre vous offre une musique mitonnée sur les bords de la Méditerranée, pour faire voyager les oreilles et mettre des braises sous vos pieds.

Coriandre

 

20h30 L’homéopathie qui dérange !

Film débat « Just one drop » (Juste une goutte), documentaire de Laurel Chitel

L'homéopathie existe depuis plus de 200 ans. Elle est utilisée par des millions de personnes dans le monde entier, pour les animaux et les plantes. Ses effets, son efficacité et ses controverses

Dr Alain Boutonnet, vétérinaire. Dre Dominique Verdet, homéopathe...

 

Dimanche 3 février    Initiatives citoyennes

 

O 10h Sortie nature LPO (Ligue de protection des oiseaux)

Découverte des paysages, de leur faune, de leur flore, de leur histoire et des femmes et des hommes qui y vivent. (Rendez-vous hall de la Salle Polyvalente)

Hélène Bernard et Gilbert David, LPO-Drôme

 

O 10h Film « Trait de vie » de Sophie Arlot et Fabien Rabin (75 min)

Des débardeurs, maraîchers ou même céréaliers travaillent avec des animaux de trait, à la recherche d'un bien-être par la pratique de la traction animale

Sophie Arlot, Grenier d'images ; Valérie du Retail, éleveuse de chevaux,  formée à la traction animale

 

10h Film-débat « Les étonnantes vertus de la méditation » de Benoît Laborde (52mn)

Pratique millénaire, la méditation fait l’objet de nombreuses études scientifiques mettant en évidence ses effets positifs sur la santé : réduction du stress, gestion de la douleur et réduction des risques de nombreuses maladies. Suivi d’un atelier découverte

Anne Tesson, intervenante Pleine Conscience-MBSR, association Résonance ; Nancie Rosati, médecin acupunctrice du Centre Hospitalier de Montélimar

 

O 14h Film–débat « Ensemble – Comment les coopératives résistent à la crise » de Ana Sanchez et équipe de CECOP-CICOPA (49mn)

Quatre coopératives en Europe. Les coopératives permettent-elles une meilleure flexibilité et une meilleure adaptation aux changements ?

Dominique Bourg, professeur en géosciences et en environnement, Université de Lausanne ; Florent Dunoyer, SCIC La Carline, Die

 

14h La permaculture au quotidien : éducation, santé, gouvernance…

La permaculture s’appuie sur le respect de la terre et de l’humain, en s’inspirant des écosystèmes naturels. Des clés concrètes pour appliquer la permaculture dans l’entreprise, l’école, le jardinage, le développement personnel
Louise Browaeys, ingénieure agronome, spécialisée en nutrition, auteure de « La permaculture au quotidien »

 

O 16h Chants «  S’émerveiller de la Nature »
De retour d’Angleterre, les choristes de Die Cantat nous offrent des chants français et anglais :de « Mignonne » à « Brighton Morning Star », et de « Il est bel et bon » à « Alleluia »…

Le Chœur Die Cantat - 28 choristes et 4 musiciens, Monique Cieren

 

O Salle Polyvalente - Bd du Ballon- Die

17h Film-débat « Après-demain »  de Cyril Dion (72 mn)

À la suite du film « Demain » (2015), les réalisateurs reviennent sur les initiatives qui y sont exprimées. Avec scepticisme, humour et jusqu’au bout des logiques, ils interrogent sur ce qui marche ou échoue. Un nouveau récit pour l’humanité ?

World café

 

17h Film « Cultivons la participation » de Aurélie Rolland (35 min)

Marque, label, mention nécessitent la mise en place d'un processus de certification.  Nature et Progrès a choisi une alternative à la certification privée : la certification participative.

Benoît Rozel, Nature et Progrès Drôme /IFOAM /CTA

 

O 19h Repas partagé ouvert à tou-te-s (Participation libre)

Clôture des Rencontres : parlons, évaluons nos 10 jours passés ensemble, rêvons de 2020, montons de nouveaux projets… Nous allons nous retrouver !

 

O Salle Polyvalente - Bd du Ballon- Die

20h30 Conférence gesticulée  "Retour vers le No future"

Retrouver la puissance d'agir dans un monde malade. Dans un système qui détruit tout, de notre environnement à notre santé mentale, comment dépasser ce constat pour agir à travers l’autonomie collective ?

Jérémy "Job" Guendouz, association Catalyse

 

O 22h Dansons, chantons pour fêter la Vie !

Musique d'Afrique

Le groupe Djim’art du Sénégal nous propose une musique emplie d’énergie et des paroles pleines de sens. Comme une eau qui coule, Djim'art se fait une place dans les coeurs et les esprits.

Mamadou Diop et Djiby Diop (sous réserve de visas)                           

Chorale d’Écologie au Quotidien

 

Fin des Rencontres à Die

 

Table ronde « Saut vers le futur » résister et construire

 

(Face au risque d’effondrement, relocaliser et vivre autrement)

 

en partenariat avec le Laboratoire de la Transition

 

Tarif : Pass week-end : 16€ (14€ Tarif réduit) / Journée : 12€ (10€TR) / Conférence : 7€ ( 5€ TR)

 

Vendredi 8 février          Capitalocène

 

*   Eurre- Campus Biovallée, Écosite du Val-de-Drôme, place Michel Paulus

16-18h  Effondrement et résilience

Face à l’effondrement, lent ou brutal, la décroissance, la post-croissance ou la croissance zéro ?

Pablo Servigne, ingénieur agronome et docteur en sciences de l’Université libre de Bruxelles ; Vincent Liegey, chercheur interdisciplinaire, essayiste, et conférencier, objecteur de croissance

Animation Philippe Frémeaux, Alternatives Économiques .

 

*  19-21h Comprendre les résistances aux changements :

Parler d’effondrement, c’est aussi se demander de quoi sera faite la société de demain. Repenser notre façon de produire et de consommer, de rénover notre démocratie, de construire une nouvelle façon d’être à soi, à l’autre et au monde.

Daniel Favre, docteur d’État en neurosciences, docteur en sciences de l’éducation. Animation Philippe Frémeaux

 

Samedi 9 février                  Que faire ?

 

*  Campus de Biovallée, Écosite du Val-de-Drôme, place Michel Paulus, 26400 Eurre.

10h-12h30 : « Alors que faire ? »

« Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite ». L’effondrement économique inéluctable de nos sociétés : la raréfaction des ressources (pétrole, matières premières, eau douce, etc.) s'accélère depuis quelques années, et ne peut conduire qu'à des conflits entre grandes puissances pour capter les ressources encore disponibles. Avons-nous déjà dépassé le « pic de tout » ?

Table ronde : Olivier De Schutter (sous réserve), professeur de droit international à l'université de Louvain, rapporteur spécial  pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l'homme à l'Organisation des nations unies ; Laure Charpentier, éco-conseillère, coordinatrice de projets de transition, animation de TEPos ; Vincent Liegey ; Pablo Servigne. Animation Philippe Frémeaux

 

Tout au long de l’année…

Les 4 saisons d'Écologie au Quotidien 2019

Hiver

26 janvier au 4 février  2019 :

Les Rencontres de Die dans la Biovallée

Printemps

22 avril : Journée de la Terre et de la Biodiversité

Été

Ateliers de la Vallée  « Quelle Biovallée en 2050 ? »

Automne

Ateliers  Relocaliser l’économie dans la Biovallée

- Conférences/débats, animations interactives, films/débats organisés tous les premiers vendredis de chaque mois par Écologie au Quotidien

- Sorties nature - Gilbert David, LPO Drôme

- Lectures de paysages - Claude Veyret, journaliste

 

L'association Écologie au Quotidien a pour objectif de sensibiliser les habitant-e-s sur l'impact de nos modes de vie et de nos gestes quotidiens sur l'environnement, la santé, la société, le vivant, de faciliter la reprise du pouvoir d’agir sur nos vies et de proposer des transitions et des alternatives.

 

Pendant les Rencontres de Die, soyez acteurs de ces Rencontres, réagissez, agissez,  exprimez vos idées,  vos projets pour esquisser la trame d’autres possibles à l’Espace Eco’Potes.

 

- Buvette toute la journée - Restauration biologique, locale (à 12 h et 19h) tous les jours

 

- Ecologie au Quotidien donne la priorité aux fournisseurs locaux

 

- Après les conférences, échange convivial autour de l’espace buvette-bio

 

- Espace de gratuité : Amenez les objets, vêtements que vous voulez donner ou/et repartez avec ceux dont vous avez besoin tout au long des Rencontres. Les-décroissants-de-thune  

 

- Poète-laveur-magicien, spectacle déambulatoire sur Vélovabo, Christophe Guétat

 

- Espace Troc de graines

 

- Expositions :

 

- Photos Nature Vercors Jonathan Broutin

 

- Exposition de photos d’Anne Meyrand

 

- La fraternité- Fédération des Oeuvres Laïques

 

- Couleurs d’Afrique - Mamadou Dieng Cisse

 

- Intermèdes musicaux et poétiques avec des artistes : Richard Délias, Morice Benin, Pistil, la chorale d’Écologie au Quotidien (avec Philippe Audfray, auteur-compositeur, et Nancy Dominguez, chef de chœur)

 

- Médiathèque Diois-Vercors : livres thématiques

 

- Espace enfants : jeux et dessins

 

- Espace détente et bien-être – Inscription sur place

 

- Espace librairie avec « Sauts et Gambades » de Dieulefit, les éditions Yves Michel, Silence, Passerelle-éco, des auto-éditeurs… (1000 titres)

 

Photos : Anne Meyrand,  Jonathan Broutin. Graphisme et composition : Assina Benbetka, assinabay@yahoo.fr Impression verte:  Vassili Gogatishvili, vassili@heraldie.fr

 

Participation aux Rencontres de Die

 

{ÉCO PASS SOUTIEN : dès 85 €

{ÉCO PASS : 60 € / 40 € (tarif réduit)

Ces deux ÉCO-PASS donnant accès à tout le programme

SAUF : Bals folk, Pièce de Théâtre notés* et films au cinéma Le Pestel

 

 

- ÉCO PASS GLOBAL donnant accès à tout le programme : dès 120 €

SAUF : films au cinéma Le Pestel

 

 - Conférence, Film ou atelier : 7€ (5€ tarif réduit)

- Bal folk ou Spectacle *: 9 € (7 € tarif réduit)

Journée 15 € / 10 € (tarif réduit)

SAUF : Bals folk, spectacles notés* et films au cinéma Le Pestel)

 

- 1 journée + bal folk : 20 € / 15 € (tarif réduit)

 

- PASS Week-end (Sans les bals folk) : 28 € /18 € (tarif réduit)

 

- Atelier pratique : Inscription à l’accueil de la Salle Polyvalente

 

- Tarif réduit : Chômeurs, RSA

 

- Accès gratuit pour les jeunes : scolaires, étudiants et moins de 20 ans

SAUF : Bals folk, spectacles notés* et films au cinéma Le Pestel.

- Films au cinéma Le Pestel : Consulter la plaquette du Cinéma

 

- Adhésion à l’association : à partir de 10 €  (associations, entreprises : à partir de 20€)

- Les difficultés financières ne doivent pas être un obstacle à votre participation. Nous consulter sur place.

 

Notre association étant reconnue d'intérêt général depuis 2015,

vos dons ouvrent droit à réduction d'impôts( 66%).

 

 - Pour venir, pensez à utiliser le covoiturage https://www.rhone.covoitoura.eu/ et

https://www.blablacar.fr/

- Pour l’hébergement (gîtes et hôtels), contactez l’Office du Tourisme du Diois :

04 75 22 03 03  - http://www.diois-tourisme.com/

 

 

 

Nous remercions les partenaires ci-dessous pour leur participation aux Rencontres de Die 2019 :

 

Actes (26), ADMD (26), ADIL-Energie-26, ACOPREV-hydrogène, Agir pour l’Environnement, ALS (69), Revue Alternatives Economiques, Alternatiba-Grenoble, ARTE, AIRE-Trésor (26), Boulangeries bio (26) : le pain de Sophie et les Pains de Polo,  Café Théâtre Andarta (Die), Cie l’Etincelle-Théâtre Forum, Centre du Martoutret (Die), Association Biovallée (26), Association Catalyse,  Les BioDistricts Européens, Coop’aire de jeux (26), SCIC La Carline (Die), Café Le Voltaire (Die), Café des Lys (Die), Campus du Val de Drôme, Cité Scolaire du Diois, Cinéma le Pestel (26), La Colombine (26), Les Conseillers Départementaux de la Drôme, Le Manifeste convivialiste, Communauté des Communes du Val de Drôme (26), Communauté des Communes du Diois,  Chorales (26) : Die-Cantat - Allons voir si la rose- Yemaya, Dromolib,  Ecole Terre d’Enfances-Die-26, Edition Yves Michel (04), Espace Social et Culturel du Diois (Die), l’Europe et les fonds LEADER, Femmes semencières, Réseau CENTRE : European Network of Bio-Districts, Fédération des Oeuvres Laïques-Ligue de l’enseignement (26), GRETA-Viva5 (Die), Héraldie (26), Imagerie (26), Iswari (26), Jupiter film, Kamea Film, Laboratoire de la Transition, Espace de travail partagé Latelier (26), Ligue des Droits de l’Homme, Revue L’Ecologiste, LPO Drôme (26), Maison du Développement Durable-Louvain la Neuve, Centre d’information Europe Direct Sud Rhône-Alpes - Maison de l'Europe Drôme Ardèche,  un maillon manquant (26), Le Rocher de Chamaloc (26),  MédiasCitoyensDiois (26), Meyros’Pub, SCIC Monastère de Sainte Croix, Médiathèque Départementale  Diois-Vercors(26), Office de Tourisme du Diois, Revue Passerelle-Eco, Réseau International des Eco-Régions, Réseau Diois d’Accueil des Réfugiés (Die), Val de Drôme Accueil des Réfugiés (26 ), RES-Groupe-Energie, Réseau Action Climat, Résonance (26), Mairie de Saillans (26), La Salamandre, Sauts et Gambade (Dieulefit), SMRD (Syndicat Mixte de la Rivière Drôme 26 ), Terra-Veggie (26), Parc Naturel Régional du Vercors, Salle paroissiale Saint Vincent de Die, Revue Silence (69), le Théâtre de Die, Université du Bien Commun,  Université de Louvain la Neuve (Belgique), Terre de Vie (Tchériba au Burkina-Faso), VIBE : Réseau Villes de Bien-être, SOLAIA (26), Gaihamsala (26), Ville de Die et le Personnel Municipal de Die (26), entre autres…et la centaine de bénévoles.

 

 

Écologie au Quotidien - 695 Chemin de Chastel et Bassette, 26150 DIE

 Tél.  04 75 21 00 56

ecologieauquotidien.die@gmail.com

www.ecologieauquotidien.fr

Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100015091231306

 

 

Films au Cinéma Le Pestel, avenue du Texas, Die : du mercredi 30 janvier au mardi 5 février 2019 (voir le programme du cinéma)

 

- « Nul homme n'est une île » de Dominique Marchais (1h 36min)

Chaque homme est un morceau du continent, une partie de l’ensemble : des agriculteurs de la coopérative le Galline Felici en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses

 

- « Grande-Synthe »  de Béatrice Camurat Jaud (1h 30min)

Crise migratoire, pollution industrielle, chômage record : la ville de Grande-Synthe, près de Dunkerque, est un concentré de crises auxquelles l’ensemble de l’humanité devra bientôt faire face

 

- «Une famille à l'école du monde» de Fred Cebron (104 minutes)

Une famille, un camion en guise de maison, cinq ans et cinq continents, Fred, Laure, Martin et Chine parcourent le monde à la rencontre de celles et ceux qui réconcilient l’homme et la nature

 

- « Libre »  de Michel Toesca (1h 40min)

La Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l'Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide de les accueillir

 

 

 

HISTORIQUE DES RENCONTRES DE DIE

 

 

Genèse 

 

Rencontres la Citoyenneté et  de l’Ecologie au Quotidien  : les Rencontres de Die 

 

 « S’engager ensemble… pour une Terre de vie, de paix, de liens »

 

Depuis seize ans, les Rencontres de l’Ecologie au Quotidien ont pour objectifs d’informer, de sensibiliser et former les habitantes et les habitants des impacts de notre mode de vie et de nos choix de consommation sur l’environnement, la santé, la société et le vivant en proposant des alternatives et des Transitions.

 

OBJECTIFS   " Pour un territoire vivant et solidaire

           " S'informer pour se responsabiliser"

 

Pour ce faire, contribuer, à travers des actions portant exemple, à valoriser :

 

Le territoire

  • valoriser les actions locales, projets, actions et entreprises liés à la qualité environnementale. Inviter sur chaque thème des acteurs locaux et expériences déclinées sur le territoire
  • Contribuer au développement de solidarités et des expérimentations sociales pour un projet commun de territoire vivant. 
  • Contribuer à imaginer un Diois et une Biovallée® à 30 ans, terreau des initiatives citoyennes et innovations sociales qui font sens dans le projet de «  vivre ensemble ». 

 

La vie sociale et la citoyenneté.

  • Agir pour l'environnement et la santé en encourageant et soutenant  le développement de réseaux de producteurs, de consommateurs et de distributeurs autour des valeurs de solidarité et d’innovation. 
  • Fédérer des associations autour de valeurs écologistes et humanistes à travers des actions locales.

 

L’individu

  • Faire connaître et promouvoir des moyens permettant à chaque individu de développer sa responsabilité sur sa propre  vie, en particulier sa santé, son avenir.
  • Informer et faire connaître des pistes pour des modes de vie différents.

 

 

 

MOYENS

Actions d’Ecologie au Quotidien

 

1-  Des Valeurs

Penser l’avenir des générations futures, estimer la vie plutôt que lui donner un coût, considérer les êtres et les éléments globalement, réfléchir aux relations entre membres des sociétés humaines, comprendre l’économie comme moyen d’échanges, défendre encore et toujours l’éducation, rendre l’habitat vivable… 

En tant qu’acteurs de la société civile, nous continuons de promouvoir la préservation de l’environnement en œuvrant  pour le Développement  Durable.  Ici et maintenant.

 

Qu'est-ce que le développement durable pour nous ? 

« Cela n’est pas une grille ou un filtre mais un véritable levier d’enrichissement et d’amélioration des projets ». Dans cette optique, on fait reposer le développement durable sur 4 piliers majeurs :
- Vers un plus pour l’environnement et l’écologie

- Vers un plus pour l’économie et l’emploi

- Vers un plus pour le social et la solidarité, la justice et la parité

- Vers un plus pour la démocratie et la participation 

Ces quatre piliers sont pour nous en interaction constante. Nous sommes fidèles  à cet engagement pris, au premier grand Sommet sur le développement durable, en 1972, et   lors de la signature du protocole Biovallée par la Région Rhône-Alpes, les quatre Communautés des Communes du Diois, du Crestois, du Val de Drôme et du Pays de Saillans. 

Ecologie au Quotidien est une association 1901 qui veut  incarner aussi, en interne, et vers l’extérieur  : Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité, Justice sociale, Paix, Partage, Parité (50% d’intervenantes femmes et 50% hommes), Démocratie, Projets collectifs participatifs, Entraide, Reconnaissance de chacun, Droits de l’homme,  Empathie, Féminisme, Non violence, Responsabilité individuelle et collective, Ecoute attentive, Parole juste, Honnêteté morale et reconnaissance de ses erreurs, Solidarité Nord-Sud, Antiracisme, Sobriété, Humour et joie, et bien sûr Ecologie, préservation de la Nature, faune, flore, terre, eau et de toutes les formes de Vie. Nous sommes ainsi porteurs d’une transition douce, lucide et solidaire. Ecologie est un mot générique comme dans « Ministère de l’écologie ». Ces  Rencontres auraient pu s’appeler « les Rencontres de la Citoyenneté ».  Ou mieux « Les Rencontres de l’émancipation ».

 

2- Ecologie au Quotidien : Ambassadrice du Territoire

Depuis dix neuf ans, les Rencontres de l’Ecologie de Die contribuent au rayonnement du territoire au niveau national (Rencontres nationales de l’Adels, Unadel, Mairie Conseil, etc.) et international (Rencontres internationales de la Démocratie participative en décembre 2007, Présentation de Biovallée à Louvain la Neuve en Belgique en 2013. les cinq Rencontres des Biodistricts Européens en 2015-2016). Et désormais

 

Les Journées de l’Ecologie contribuent à développer un réseau national (avec apports internationaux) d'acteurs, de témoins et d’experts qui  participent également au développement du territoire (comité scientifique de la Biovallée, conférences, études, mise en place de stages...), prenant ainsi toute sa part dans le déploiement du pilier " territoire école" de la Biovallée.

De nombreux habitants reviennent avec des amis en vacances dans le Diois et certains sont venus s’y installer grâce aux Rencontres de l’Ecologie. C’est aussi un lieu d’échange, de dialogue et de débat citoyen reconnu par sa qualité et sa diversité. 

De l’avis de tous, citoyens, associations, visiteurs, administrations, institutions et de nombreux élus, c’est un rendez-vous humain qui dépasse le Diois. 

3 - Promotion de l’Economie Verte

Ecologie au Quotidien s’inscrit pleinement dans une dynamique de valorisation des entreprises de la Vallée de la Drôme : forum avec les entreprises des plantes aromatiques et médicinales et à parfums, journée d’expérimentation avec les entreprises de l’éco-construction, table ronde avec les entreprises et les associations de l’Economie Sociale et Solidaire,  rencontre des entreprises au Greta sur les économies d’énergie,  Tables rondes avec les acteurs diois ( OT, PNRV, CPIE, Campings, etc..) sur un tourisme doux par exemple, etc.…

 

 4 - Mobilisation Citoyenne

C’est grâce à un réseau de bénévoles et d’associations très diverses, tant au cours de la construction du projet que pendant la réalisation de l’évènement que cette action peut avoir lieu et générer plus de 10000 entrées de personnes du local, de la Région, ou du national et même de l’international (Québec, Brésil, Belgique, Italie et Suisse.). Cette mobilisation de la société est due à  une forte mobilisation bénévole (Plus d’une centaine chaque année…), un  réseau d’associations partenaires constitué  au fil des années les Rencontres de l’ Ecologie 

La forte participation du public est due à un évènement qui a choisi de se situer en période particulièrement creuse au plan touristique. C’est aussi sa pérennité et régularité (15 ans) qui en font un rendez vous suivi.
Le public est constitué en moyenne pour 50% d’habitants du territoire et 50% d’extérieurs, qui sollicitent et contribuent à l’activité du commerce et des services, de l’hôtellerie, de la restauration, etc... 

Sur la base des ratios régulièrement utilisés par le comité départemental du tourisme, cet afflux génère un chiffre d’affaires estimé à  430 000 € sur la période.

 

5- “Diversité...”

Nous faisons intervenir des personnes reconnues au niveau national et international, des leaders d’opinion, des administrations, des associations,  des institutions, des élus dont la pensée et l’action sont représentatives des transformations culturelles en cours dans les domaines scientifiques, éducatifs, artistiques, économiques, techniques, psychologiques, sociologiques et sur la base des 3 Ecologies : intérieure, sociale et environnementale chères au Philosophe Félix Guattari.

Ecologie au Quotidien est un organisme d’Education Populaire (Affiliée à la Fédération des Oeuvres Laïques–Ligue de l’Enseignement)  dont la visée est le développement de la sensibilité et de la conscience éco-citoyenne. Afin de toucher des publics différents et plus particulièrement les personnes non sensibilisées, les Rencontres de l’Ecologie proposent des thèmes variés, des approches diverses  (conférences, débats, ateliers pratiques, visites de sites, films, expositions, concerts, forums…), des débats contradictoires et dans des villes, villages et lieux différents.

 

6- Gouvernance

Auto-programmation : L’Association Ecologie au Quotidien a également l’objectif interne de développer une gouvernance basée sur la responsabilité et s’inspirant des principes de l’autogestion; les différents compartiments de l'action (intendance, communication, programmation, accueil, etc...) sont ainsi pris en charge par des équipes en forte autonomie. Les Rencontres de Die  sont un rendez vous où se croisent experts, acteurs et citoyens dans une ambiance qui veut également préserver  des moments de convivialité, et permettre l'expression de moments de simple humanité.

EVALUATION

 

Les  Rencontres en quelques points :

 

- Plus de 10 000 entrées

- Forte fréquentation (+ 20 %) dont 50% de Dioises et Diois.

- Très long : 10 jours  (il fut de 22 jours) plus la Journée de la Terre le 22 avril, la Fête des Jardins les 2 et 3 juin, et la journée Porteurs d’espoir le 7 juillet. Les Portes Ouvertes de la Biovallée de la Drôme, désormais en Automne. 

- Rencontres constructives  entre les Entreprises de l’Economie sociale, solidaire et écologique du Diois

- Qualité des interventions souvent pointée  

- Large diffusion sur la Biovallée 

- Intervention dans les cafés, cinémas, théâtres et lieux publics des Villes

- De nombreux retours positifs sur la diversité de l’offre et la qualité des interventions    

- Retour des intervenants (300 intervenants et 145 Rendez vous en 2017) et témoignages de satisfaction des participants ( voire témoignages en annexe) 

- Partenariats solides avec une soixantaine d’associations (voir liste en annexe).

- Investissement important des bénévoles (une centaine)

- Emergences de réseaux et de projets (réseau des Ecoconstructeurs, Asso Herbes Fines sur les semences, dispensaire de soins naturels, etc...)  sur le territoire grâce aux Rencontres de l’Ecologie

- Forte implication de la société civile dans l’association : CA de 17 personnes très actif, projet participatif élaboré par 40 personnes, plus de 100 bénévoles...

- Une auto-organisation responsabilisante proche de l’autogestion.

- De plus en plus d’ateliers pratique

- Convivialité...

- Organisation de débats contradictoires : nucléaire, l’après-pétrole, usage de la forêt, habitats légers...

- Organisation de 4 rencontres entre éleveurs, bergers, écologistes et citoyens sur le pastoralisme et le loup avec un chercheur du CNRS : état des lieux et protection des troupeaux

- Diversité des Intervenants, des sujets, des techniques d’animations, des lieux, des sensibilités, des invités politiques, etc ...

- Réalisation de films : Voyages dans une  Biovallée en Autriche avec des élus et associations de la Biovallée de la Drôme, Rencontre avec un paysan de Guatémala, rencontres entre éleveurs, bergers et écologistes, sur les Forums Transition Energétique, films de conférences des Rencontres de l’Ecologie…

- Bibliothèque et vidéothèque accessible au CFPPA de Die . 

- Nous tenons compte des remarques et conseils de nos financeurs, commede tout citoyenstant pour la logistique que l’élaboration de tables rondes plurielles.  

 

AVENIR  ...

  

Projets des Rencontres de Die  2019

  

Présentation d’alternatives innovantes

(Projet très partiel,  dépendant des réponses des intervenants et devant être complété dans les 6 mois qui restent)

 

Lorsqu'une chenille atteint un certain stade de son développement, elle devient vorace et commence à dévorer tout ce qui se trouve à sa portée. Elle avale ainsi des centaines de fois son propre poids.

Une chenille peut dévorer toutes les feuilles d'un arbuste. En même temps, à l'intérieur de la structure moléculaire de la chenille, des cellules appelées "cellules imaginales" deviennent actives.

Pendant que la chenille dévore tout sur son passage, ces cellules imaginales se réveillent et partent à la recherche l'une de l'autre dans son organisme. Lorsqu'un nombre suffisant (mais pas forcément la majorité - cf notion de seuil critique en systémique-) de cellules a réussi à établir une connexion, ce sont elles qui prennent le contrôle génétique du devenir de la chenille. A ce stade, toutes les autres cellules entrent en putréfaction et se transforment en une espèce de bouillon nutritif, à partir duquel les cellules imaginales peuvent alors créer ce miracle totalement inattendu qu'est le papillon."

 

ACTIONS 2019-20 

Après 19 années de sensibilisation des habitants de notre territoire sur l’impact de nos gestes quotidiens sur l’environnement, la santé, la société et le vivant à travers des interventions ( Débats, conférences, ateliers d’échanges, Forum, Films, expositions, spectacles, ateliers pratiques, visites de site,  …) sur les thèmes du Développement Durable : l’alimentation, la préservation de la faune et de la flore, la protection de l’eau et de la terre, les modes de consommation, les énergies renouvelables, l’éco-construction, les modes de déplacement, l’agriculture biologique, l’Economie Sociale et Solidaire, le Tourisme Doux, les échanges Nord/Sud, les Droits de l’humain, les différentes pollutions, la protection de la forêt… la Démocratie Participative, l’Intelligence Collective, l’Education…, il y a une demande sur la Biovallée et la Drôme, d’organiser des actions similaires.

L’objectif de notre association n’est pas d’organiser des Rencontres de l’Ecologie sur toute la Drôme mais de former des associations et partenaires afin qu’ils soient en capacité de les organiser eux-mêmes en mobilisant les acteurs de leur territoire. 

 L’embauche d’un salarié en CDI de 26 heures, au 1er juin 2018,  va aidé à la réalisation des ces actions   

 

1- Extension géographique des activités de l’association sur la Drôme dont  la BioVallée : territoire de référence en matière de Développement Durable sur 103 communes et 3 Communautés de Communes. Ce territoire école, de par son histoire, sa géographie, son bassin de vie, sa rivière a une cohérence. Aujourd’hui, le monde associatif et Ecologie au Quotidien aimeraient lui donner une cohésion en matière de responsabilisation des habitants.

 

2- Elargissement du réseau partenarial sur toute la Drôme et Rhône Alpes

Beaucoup d’associations et d’organismes qui ont des compétences spécifiques (Agence de l’Eau, INRA, ADEME, Agir pour l’Environnement, Réseau Action Climat, ONF, FRAPNA, Agence Locale de l’Energie,…) ont participé à des projets partagés, dont les Rencontres de l’Ecologie, les  4 Saisons d’Ecologie au Quotidiens et il est nécessaire aujourd’hui de mutualiser des moyens afin d’impacter plus fortement notre territoire.

 

3- Augmentation des réunions avec les partenaires pour la co-construction des actions. Déplacement sur la Région Rhône Alpes afin de co-construire des actions sur le territoire (20 communes concernées). Avec le Monastère de Sainte Croix ; le Martouret, les éco-hébergeurs, la Biovallée, le CFPPA, le GRETA Viva5,  les jardins partagés, AIRE-Trampoline, etc…

 

4- Création d’une bibliothèque et vidéothèque de l’association au cfppa

Depuis 17 ans, l’association stocke de la documentation et des ouvrages accessibles aux adhérents. La création d’une bibliothèque et vidéothèque permet d’ouvrir au public ce fonds documentaire. Pour cela, il était nécessaire de trouver un local, d’organiser des permanences avec des bénévoles ...La bibliothèque et vidéothèque d’Ecologie au Quotidien se situent maintenant au CFPPA et une convention  avec le CFPPA est signée. L’inauguration s’est faite  en juin 2016.

 

5- Participation à la création d’un Média Citoyen Local  professionnalisé.

L’association a tourné 5 films sur des acteurs locaux et des actions locales et a envie de participer à la création d’un média citoyen local. Un projet Collectif est susceptible d’être créé en partenariat avec Médias Citoyens Diois (Journal quotidien associatif Internet).

 Il est en phase de mutualisation avec les différentes structures intéressées par ce projet.

 

6- Création de plusieurs réseaux locaux

Le réseau des Biodistricts Europpéens est né. Le travail avec l’Université Catholique de Louvain la Neuve va enfanter avec Ecologie au Quotidien d’une  « Académie de la Transition » …Après le démarrage de projet CENTRE qui court encore en 2019. 

 

7- Organisation de formations : Communication et gestion des conflits

L’association développe des formations pour répondre aux besoins des adhérents et des habitants : Intelligence Collective, Lectures de Paysages sur différents sites (géographique, géologique, historique, écologique), Décryptage des Médias (analyse critique d’un même évènement à travers différents médias), Gestion du Stress, le Compostage... Une formation « taille des arbres fruitiers » a été réalisé avec une vingtaine de participants. Deux formations à la gestion des conflits et la Communication Non-Violente ont aboutie en Janvier 2017 et 2018…

 

8- Actions de sensibilisation au Développement Durable auprès des jeunes

En constatant que les jeunes sont peu mobilisés sur les actions collectives, l’association a créer des temps de  sensibilisation au Développement Durable au sein des établissements scolaires ( Saint Louis de Crest ) et a rencontré la direction du Collège/Lycée de Die...Pour des intervention en milieu scolaire. Travail sur les déchets en particulier…avec le lycée saint Louis de Crest et le Forum Biovallée de Eurre.

 

9- Augmentation des actions impliquant les associations, les élus, les entreprises, les institutions et les citoyens. 

Beaucoup de changement de nos modes de vie ( tri des déchets, compostages, déplacement doux, agriculture biologique, énergies renouvelables ...) sont le fruit de coopération entre le monde associatif, le monde de l’entreprise et les élus : il s’agit de faciliter et organiser cette coopération à travers des rencontres afin d’être plus efficace dans ces transitions. 

 

10- Valorisation des savoirs faire locaux

Organiser des rencontres avec des acteurs locaux afin qu’ils transmettent leurs savoirs faire : 

Ateliers sur : les plantes sauvages comestibles, les conserves naturelles, la création de haies, l’éco-construction( murs en pierres sèches...), la fabrication de produits d’entretien naturels, sur des produits cosmétiques naturels...

 

11- Participation à des actions organisées par des partenaires

De nombreux partenaires ( Ecole de la Nature et des Savoirs, les Amanins, Solidarité Paysanne, Arrêt Public, les Colibris, Association Ensemble de Livron, la Maison pour Tous de Loriol, Centre Social de Livron, Graine, Scouts de France, Genepy de Gap, Vallée du Gapaud, Maison du Développement Durable de Louvai, la neuve, etc…), sollicitent notre association afin de participer à leurs actions d’information, de sensibilisation et de formation. De nombreuses rencontres ont eu lieu afin de créer les Rencontres d’Ecologie au Quotidien 2016 et 2017.

 

12- Création d’un Espace de Rencontre à Boulc

L’association a crée cette année un lieu de rencontre pour les habitants.

A la fois café citoyen, agora,  lieu de débats, plateforme d’informations (entraide, covoiturages, dons, trocs, échanges...). Besoin de rechercher un local et d’organiser des permanences des adhérents. C’est la 9ème Rencontre-Ateliers-Prospective.

 

13- Organisation d’une Rencontre des BIodistricts Européens et des Eco-Régions internationales

Des réunions ont eu lieu afin d’organiser ces Rencontres en janvier 2015 (avec 1 première rencontre en Italie à San Léo en Août 2015) afin de préparer le Projet des Rencontres 2016 dans le cadre d’un projet européen «  Europe for Citizens » dont 8 pays font partie : Italie (3 territoires) , Lettonie, Slovénie, Chypre, Macédoine, Slovaquie, Slovénie,  et la France avec l’association Ecologie au Quotidien. Les Rencontres 2016 ont accueilli ces pays qui  ont accueilli  l’association à leur tour afin de créer un réseau qui permette «  une vraie renaissance des territoires », thème du projet européen. Et désormais en 2018-2019 Rencontre Européenne des Citoyens des BioDistricts, Biovallée, Eco-territoires et Villes en Transition

 

14- Un poste de Chargé de Mission - Coordinateur à plein temps de  26 heures a été créé. Ce travail de redéploiement et développement nouveau est réalisé grâce à ce poste.

 

15- Pendant 10 jours, Ecologie au Quotidien travaille avec la recherche…l’Université de Louvain la Neuve-Belgique participe aux Rencontres de Die et la Biovallée : entre immersion et impression…

Accueil de chercheurs qui viennent découvrir la Biovallée de la Drôme : Tom Dedeurwaerdere, Sixtine Van Outryve et Olivier de  Schutter,  Projet « Europe for Citizens », Etienne Verhaegen, Benoit Galand, Marthe Nyssens Isabelle Cassiers, Hervé Jeanmart et Sibylle Bui de l’INRA d’Avignon.

 

Ecologie au Quotidien

 

Processus d’ élaboration : Les Rencontres de la Citoyenneté et  l’Ecologie au Quotidien et les rencontres de l’économie solidaire : un projet co-construit  avec des habitantes et habitants, 

des entreprises, des organismes de formations 

et des associations (+ou-100 personnes).

 

Avec les habitant-e-s dans une démarche d’intelligence collective.

Ecologie au Quotidien a mis en place une démarche de concertation active afin d’organiser ses actions avec tous les habitant-e-s qui le désirent.

Les réunions d’organisation des Quatre Saisons d’Ecologie au Quotidien sont ouvertes à tous les habitantes et habitants qui proposent des thèmes, des intervenant-e-s, des programmes, actions et des lieux pour les conférences qui sont discutés avec les personnes présentes aux réunions. Les propositions sont ensuite présentées au Conseil d’Administration pour validation en référence avec les valeurs et objectifs de l’association.

Une fois le projet déterminé, les personnes qui se sont proposées pour être référents d’une table-ronde, conférence ou autre prennent contact avec les intervenants et déterminent avec eux le contenu de leurs interventions, les modalités et les dates de leurs interventions. Un point sur l’avancée des contacts est fait à chaque réunion d’organisation ouverte à tous animées par la coordinatrice salariée de l’association ou toute personne qui le désire ou pendant les réunions des Commissions.

Afin d’organiser les Rencontres de l’Ecologie, les habitant-e-s s’investissent dans des Commissions Thématiques comme référents ou pour faire partie de l’équipe (Communication presse, Site Internet, Affichage, Logistique, Achats,  Décoration,  Régie Son, Espace Gratuité, Librairie, Accueil, Restauration, Buvette, Hébergement, Coordination journées, Animation, Jeunesse, Artistique, Compte rendus des conférences, Sécurité, Référents intervenants, Coordination Tables Rondes/Conférences/Ateliers/Visite de Site, Coordination action hors Die … 

 

 

L’organisation est souple et « organique », elle s’adapte aux situations, besoins, demandes et toute personne qui le désire peut s’intégrer à tout moment dans une commission. Un bilan des bénévoles et participants ouvert à tous est réalisé le dernier jour des Rencontres et précisé dans le programme. Des réunions de « bilan qualitatif » ouvertes sont organisées pendant les semaines qui suivent les Rencontres.

Le tarif des EcoPass pour participer aux Rencontres s’adapte aux budgets de chacun jusqu’à la participation libre pour les petits  budgets. 

Régulièrement, des formations à l’Intelligence Collective, à la Communication Non-Violente, sont proposées à toutes et tous.  

Avec les Acteurs Locaux

L’association associe tous les acteurs qui le désirent (jusqu’à 50 associations, collectivités, institutions et entreprises) afin que le projet des Rencontres de la Biovallée de la Drôme prenne en compte le mieux possible les enjeux culturels, économiques, sociaux ou environnementaux du territoire. 20 réunions préparatoires ouvertes à toutes et tous, aux associations citoyennes et d’éducation populaire du territoire  sont des éléments forts de cette démarche. Une diversité d’actions

Près d’une vingtaine d’actions d’information et de collecte des réactions des habitants ont été réalisées à ce jour. Elles ont touché plus de 400 personnes. Au mois de février  de nombreuses contributions écrites ont été produites en 2 rencontres spécifiques sur la qualité désirée de l’évènement de Janvier 2017 : Les Rencontres de Die « soyons le Changement que nous voulons voir dans le monde ».  

En parallèle, de nombreuses actions se déroulent sous des formes diverses : balades, groupe de travail sur l’histoire du quartier, groupe sur les jardins de proximité, expositions,  photographiques, débats et ateliers créatifs, visites de sites, lectures de paysages…

Les animations citoyennes de l’association

La concertation se poursuit activement tant avec les habitants que les autres acteurs impliqués dans l’évolution du territoire, c’est notamment le cas à travers la rencontre « prospective Biovallée 2040» à Saillans : (60 personnes), lancé le mardi 22 mars. Des  temps dans l’espace public sont tenus régulièrement pour en discuter.

Une enquête 

De même,  une enquête s’est déroulera du 24 janvier au 05 février 2017. Cette enquête visait à connaître le point de vue et les attentes d’un maximum d’habitants sur le territoire. Le document détaillé, sera à disposition du public en 2018, après les Rencontres. 

Participation au choix des lieux pour installer des temps des Rencontres pour diversifier les retombées et appréhender des lieux neutres (non connotés, trop engagés comme les cafés citoyens) 

Nous avons demandé aux habitants de choisir parmi 20 propositions un lieu pour l’implantation des Rencontres : Livron, Loriol, Espenel, Cobonne, Eurre, Die, Sainte Croix, Marignac, Saint Julien en Quint, etc… 

Le Conseil d’administration d’Ecologie au Quotidien  procède à une mise en forme et au cheminement  du projet élaboré par les habitantes et habitants en garantissant l’éthique, la faisabilité et le bon usage de l’argent public, l’égalité d’accès, cohérences des journées, négociations avec les institutions et les élus,  la qualité des intervenants, et la laïcité fondatrice (nous sommes adhérent de la FOL-Ligue de l’Enseignement).      

In fine, le Comité d’éthique mis en place en 2012-2015 (12 personnes indépendantes de l’association) donnera un avis consultatif sur le projet présenté en réunion de travail avec deux administrateurs.  

RedD de Die 4 juin 2018