Livre d'or

 

12/02/2012

Extrait du blog de Nico : http://altercyclo.blogspot.fr/

 

Xème rencontres de l'Ecologie au Quotidien

Ces Rencontres de l'Ecologie sont pour moi l'occasion de rassembler en un seul et même lieu de nombreuses  thématiques et personnes investies dans le courant bio/écolo/alternatif. Configuration idéale dans mon voyage pour glaner de nouveaux contacts et ouvrir de nouveaux horizons.
N'étant pas un militant dans l'âme, je craignais un peu de me retrouver dans une atmosphère trop militante... je suis en partie rassuré dès mon arrivée: je baigne dans une ambiance agréable et détendue malgré l'ouverture imminente du festival et tout ce qu'il reste à installer.
Ce festival a vraiment été un moment très fort et très dense, à la fois côté coulisses, côté scène, et pour toutes les  belles rencontres que j'ai faites. Il est à l'initiative de l'association "Ecologie au Quotidien" qui "a pour objectif de sensibiliser à l'impact de nos gestes quotidiens sur l'environnement, la santé et la société et de proposer des alternatives. C'est un réseau d'associations et de citoyens qui oeuvrent dans les domaines de l'éducation par l'environnement, la santé, la préservation de la vie et de la biodiversité, l'Agriculture Biologique, les énergies renouvelables, l'éco-construction, les transformations personnelles et sociales, l'éducation à la non-violence et à la paix. Elle est animée par des valeurs de solidarité, d'humanisme et d'éco-citoyenneté."
Côté coulisses
Accueil, cuisine, plonge, service, bar, déco, sono, logistique représentent une masse colossale de travail... que se partage la soixantaine de bénévoles. Chacun fait sa part, à hauteur de ses dispos, ses envies, son énergie, ses possibilités. Même si l’organisation est définie dans les grandes lignes et portée par un noyau dur de qq personnes référentes, le fonctionnement est proche de l’autogestion. Cela crée une forme de souplesse et de légèreté dans le travail, de responsabilisation sans hiérarchie, et ce qui doit se faire se fait, en douceur, sans jugement et dans la bonne humeur.
Sophie, Florence et Danie, côté cuisine.
Côté scène
Ces Xème rencontres de l'écologie s'axent sur "Vivre la transition, énergétique - économique - sociale". Dans nos esprits, écologie rime avec agriculture/alimentation biologique et protection de la nature, mais c'est une vision assez réductrice. En effet, l'écologie, au sens large, est le mariage entre écologie environnementale, écologie sociale et écologie personnelle, qui sont indissociables.
Conférence.
Le contenu de ces rencontres explore une très large palette de thématiques: agriculture / permaculture / alimentation / énergie / toilettes sèches / maison autonome / nucléaire / gaz de schiste / médecine / psycho-somatologie / développement personnel / monnaies locales / physique quantique / fusion froide / éco-construction / ogm / jeux coopératifs, etc... articulés entre conférences, films, débats, jeux, forums et ateliers.
Je n'ai pas pu participé à tout, étant très pris par mon engagement bénévole, mais il était de toute façon impossible d'être pleinement disponible et réceptif pour tout le contenu tellement il est riche et dense.
Forum ouvert & groupes de réflexion.
Ce que j'ai le plus apprécié, c'est l'absence de discours moralisateur et catastrophique, qui laisse place à une invitation aux changements, et réouvre grandement le champs des possibles. Oui nous sommes dans une société oppressante en fin de course, et oui il existe des portes de sorties accueillantes, qu'ils nous faut développer, et dont il faut en inventer encore d'autres! Et puis évidemment, baigner dans une population sensibilisée à l'écologie à soi, à l'autre, et à ce qui nous entoure, ça donne envie de "faire ensemble"!
Côté bénévoles / public
Les personnes qui fréquentent ce festival sont d'une diversité impressionnante: artistes, entrepreneurs, agriculteurs, militants, constructeurs, babacool, écolos, thérapeutes, voyageurs... de tous âges et tous horizons, aux parcours et modes de vie très variés. Au début, à travers la vision, je n'ai vu que des gens très différents, me demandant même ce qui pouvait rassembler tous ces profils, et puis au fil des jours et des rencontres, la vision réductrice fait place au ressenti: finalement, malgré nos formes différentes, nous avons tous des fonds et des attentes similaires: faire ensemble pour que tous nous trouvions une juste place accueillante et valorisante, les uns avec les autres. L'ambiance est emprunte de tolérance, d'écoute et de bienveillance.
Plus personnellement, j'ai revu beaucoup d' a priori, d'idées préconçues et de préjugés sur l' "autre", à l'exemple de Dany et Danie. C'est la première rencontre que j'ai faite en entrant dans la salle le jour où je suis arrivé: un couple septuagénaire du Verdon, habitué du festival, qui arborent des couleurs arc-en-ciel sous leur longue chevelure blanche, agrémentée de petites pinces à cheveux roses et bleues pour Danie... C'est un peu comme si je rencontrais des bisounours babacool... J'avoue qu'à ce moment, je me suis demandé "hou là là ?! mais où je suis tombé??". La célèbre expression "l'habit ne fait pas le moine" s'est encore une fois illustrée... Dany et Danie sont un bel exemple de simplicité volontaire, de sobriété heureuse, de tendresse, de bienveillance, de poésie... et bien évidemment, le tout "haut en couleurs"! 

Côté accueil

Chaque année se met en place une entraide pour un "hébergement citoyen".
Kezako?
Dans mon cas, et bien c'est d'avoir eu un toit, un lit et une douche chaque soir du festival, pas toujours au même endroit, mais toujours dans un lieu accueillant!
Le temps du festival, des particuliers et des familles du Diois ouvrent leurs portes et offrent un hébergement pour les visiteurs et bénévoles qui viennent de loin et qui n'auraient pas les moyens de payer un hôtel ou une chambre d'hôtes. C'est un élan citoyen vraiment épatant: merci!

09/02/12

 

Chers Claude et Anne,

En mon nom propre et au nom de Salonentransition je tenais à vous remercier pour ces remarquables Xè Rencontres de Die. Un grand merci pour ces journées, dont le Forum ouvert.

Un mien ami, artiste peintre, trouva la photo jointe un véritable Edgar DEGAS, je pense qu'il n'a pas tort, le "flou" de la prise de vue s'étant transformé en surprise artistique... Je vous l'offre donc en souvenir de tous ces bons moments...

Bien à vous.

Yves Willaert
Educateur jardins partagés et gestionnaire des chambres d'hôtes masdesgrenouilles
0630956020

 

23/02/2012

 

Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s tou-te-s,


Toute l'équipe de l'Université du Nous a vécu un moment fort aux "Rencontres de l'écologie".
Un grand merci à tous les organisateurs et beaucoup de gratitude aux "Rencontres" Humaines, et à la qualité d'accueil.

"Vivre la Transition" était bien le thème des "Rencontres" et il résonne pour nous, avec nouvelle gouvernance, "réinvention" du faire ensemble, citoyenneté et nouvelles Richesses...

Peut être que certain-e-s d'entre vous auront croisé voire participé aux ateliers de sensibilisation réalisés à Die, et souhaiteraient aller un peu plus loin...


J'ai par conséquent le plaisir de vous informer de la suite
de son programme d'Ateliers du Nous (AdN) pour le mois de mars

 

Alors, si cela vous dit : Vous trouverez donc la plaquette complète ici
et la fiche d'inscription pour L'AdN de Paris du 02 eu 04 mars ou celui de la Terriade à Die, du 09 au 11 mars ici

Merci à tous de votre attention, et au plaisir d'aller plus en avant ensemble...


Bien à nous,

Lydia Pizzoglio
rôle "communication"
http://universite-du-nous.org/blog/
06 38 46 82 98


          Bonjour à toute l'équipe d'organisation des Rencontres,

          Tout d'abord un grand bravo à vous tous pour cette magnifique édition des Rencontres. Le thème et les intervenants ont tous été enchanteurs, et humains. Merci, ça fait vraiment du bien de rencontrer cette sérénité globale et permanente pendant tout ce beau we, avec la douceur de la neige en plus.

          Je reviens vers vous par rapport à un thème précis, abordé l'an dernier : l'habitat groupé.
J'avais participé à l'atelier, mais noté aucune coordonnée de personnes déjà dans des projets, en Drôme, Ardèche et isère.

          Je suis à la recherche de ces coordonnées pour trouver et  échanger avec des groupes qui ont pris le statut de SCI pour la gestion de leur projet d'habitat. Il y en avait un ou deux l'an dernier, et sans doute d'autres.

          Avez-vous une liste de contacts sur ce thème, afin que je puisse les contacter ?

          Je vous en remercie d'avance et vous souhaite d'autres beaux projets cette année en attendant les prochaines rencontres.

Jean Paul Biessy
Association Bise du Connest (Sud isère), membre du CDRA Alpes Sud Isère (au bureau du CLD)

   Tellement d'amour dans ces rencontres qu'on a le coeur bien rempli et on se dit qu'il faut continuer à faire des choses ensemble dans cet esprit là !


Merci et Bises à tous

 

Jac

 

bonjour à tous et à toutes

 

          Il a été difficile de se remettre au travail hier après avoir passé 10 jours avec de si belles énergies ! Si ces rencontres m'ont non seulement appris à revitaliser l'eau avec un simple petit geste elle m'ont aussi donné l'occasion d'accueillir toujours et encore la diversité de nos êtres qui que nous soyons dans notre singularité et là aussi avec un simple petit mouvement d'ouverture dans mon esprit et dans mon coeur...

 

         Je suis heureuse d'avoir pu partager cette richesse avec vous ; il est vrai plus en profondeur avec certains et certaines d'entre vous car nous manquons de temps pour se rencontrer tous et toutes !

 

         Je vous fais aussi suivre les remerciements de F. Epelly pour les bénévoles de la librairie qui ont pris soin de présenter ses jeux et les vendre ; et ceux de J. Laris qui s'est dit touché par une belle énergie qu'il a vue circuler entre nous et par le chaleureux accueil réservé aux intervenants extérieurs.

 

        A très bientôt...

        Amicales pensées écologiques et fraternelles

 

Valérie b

Bonjour,

 

Un grand bravo pour ce festival écologique. Mon mari et moi sommes venus d’Aix-les-Bains et avons passé 3 jours à Die (du jeudi 27/01 au dimanche 30/1). Nous nous sommes régalés avec les conférences, moments musicaux, slams post-conférences, danses, repas bio, discussions... Le but est atteint : nous avons grandi en humanité, et nous espérons pouvoir faire une piqûre de rappel l’an prochain. En attendant, nous tâchons de mettre plus de conscience dans notre vie quotidienne.

 

Merci à toute l’équipe, et bravo pour la qualité des interventions.

 

Amicalement

Merci de Régis bénévole

Merci à vous pour ces rencontres qui ont été d'une grande richesse et tres intéressantes.
Ce fut un plaisir d'aider a l'organisation, je suis parti sans vous voir car j'avais mon train (je suis finalement rentré en stop),
et je n'ai pas osé vous déranger car vous étiez occupés.

Je vais écrire un petit article sur les rencontres dans le journal de la FRAPNA l'isère sur le festival
A bientot
Régis